12è CIRCONSCRIPTION DE PARIS | ÉLECTIONS LÉGISLATIVES | 11 & 18 JUIN 2017

PLACER LES CLASSES MOYENNES AU COEUR DE NOS PRIORITÉS

Les familles des classes moyennes ont été les grandes oubliées du quinquennat de François Hollande et du programme d’En Marche, elles doivent être confortées. Ma volonté est de permettre aux habitants de concilier avec harmonie vie familiale et professionnelle et de demeurer dans un arrondissement où ils ont choisi de vivre. Je souhaite agir en faveur des familles des classes moyennes pour leur permettre de :

  

  • Mieux se loger dans le 15e

Favoriser l’accession sociale à la propriété et réserver la moitié des logements sociaux aux familles des classes moyennes.

Relancer la construction privée à Paris et empêcher la Mairie de Paris de recourir quasi systématiquement au droit de préemption.

Ouvrir davantage l’accès aux logements sociaux aux classes moyennes, accompagner la construction des logements sociaux décidés par la Mairie de Paris par des équipements collectifs (crèches, équipements sportifs et scolaires, espaces verts…), y amplifier le suivi social des familles en grande difficulté. Mieux entretenir les logements sociaux.

Permettre aux maires d’arrondissement d’émettre un « avis conforme » sur tout projet de construction afin d’éviter la bétonisation, la ghettoïsation et la surdensification des quartiers.

Conférer aux maires d’arrondissement l’attribution de la moitié des logements situés sur leur territoire.

Inscrire les quartiers concernés du 15e en politique de la Ville et requalifier les secteurs urbains dégradés, tel Bargue/Falguière.

Reloger dans le 15e en priorité les familles habitant déjà l’arrondissement.

 

  • Aider les familles et les jeunes au quotidien

Rétablir l’universalité des allocations familiales et relever le plafond du quotient familial au niveau de 2012.

Créer 500 places de crèches supplémentaires et faciliter l’ouverture de structures pour la petite enfance par les entreprises et administrations au sein de leurs locaux.

Favoriser la mobilité grâce à un partenariat entre l’État et les Régions permettant l’obtention du permis de conduire et la location du premier véhicule à prix réduit pour les jeunes en recherche d’emploi.

Mettre en place un mécanisme de caution pour les jeunes ménages avec une garantie publique pour leur permettre d’accéder à un premier logement, qu’il s’agisse d’une location ou d’un achat.

Favoriser l’embauche des jeunes  en partenariat avec les entreprises de l’arrondissement.

Favoriser l’apprentissage et généraliser progressivement la formation en alternance à l’ensemble des formations.

 

Parce que tout commence par l’éducation…

Afin d’accompagner au mieux les parents et les enseignants dans leur mission éducative, nous proposons de :

renforcer l’apprentissage des savoirs fondamentaux afin qu’aucun élève n’entre au collège sans savoir lire, écrire et compter

abroger la réforme des rythmes scolaires, qui connaît trop de dysfonctionnements, surtout en maternelle

abroger la réforme du collège et réviser les programmes

– accorder plus d’autonomie aux établissements scolaires dans la gestion quotidienne

– développer le suivi individuel des élèves en difficulté 

valoriser les filières professionnelles, sportives et artistiques dès le collège

– augmenter les moyens alloués à la scolarisation des enfants porteurs de handicap

revaloriser le traitement  des enseignants, en renforçant leur temps de présence

protéger la liberté de choix des parents entre public et privé

– ouvrir un nouveau collège dans le 15e